4 choses à savoir sur la sociologue Marie Jauffret Roustide

marie jauffret roustide

L’univers de la sociologie française détient un certain nombre de compétences utiles pour le pays en particulier et le monde en général. Au nombre de ces dernières, il s’avère indispensable de mettre un point d’honneur sur Marie Jauffret Roustide. En effet, cette dernière reste un talent incontestable en ce sens qu’elle a mené des réflexions très intéressantes sur bien de sujets que nombre de sociologues n’aiment pas aborder. Pour mieux découvrir cette sociologue sans égal, lisez cet article qui aborde 4 points qui la concernent.

Ce qu’est Marie Jauffret Roustide

Comme précédemment indiquée, Marie Jauffret Roustide est une sociologue avérée en ce qu’elle est titulaire d’un doctorat de sociologie. En plus de cette casquette, elle a non seulement un diplôme en sciences politiques, mais est également habilitée à superviser des recherches en santé publique et en sciences sociales.

Marie Jauffret Roustide : ses fonctions dans les universités

À l’instar de la plupart de ses pairs, Marie Jauffret Roustide a à charge les recherches à l’Institut français de la Santé et de la Recherche médicale (INSERM) de Paris. En plus de cela, elle est Senior Fellow en études interdisciplinaires au Baldy Center for Law and Social Policy à l’Université de Buffalo d’une part, et Affiliate Scientist au British Columbia centre on Substance Use (BCCSU) à Vancouver d’autre part.

Outre ces volets, retenez que c’est Marie Jauffret Roustide qui assure la coordination du programme D3S « Drogues, Sciences sociales et Sociétés » à l’EHESS. Et c’est surtout sans oublier qu’elle donne un module particulier à l’Université de Columbia (New York). Plus précisément, il s’agit d’une histoire comparative ayant trait à la réduction de risques entre les États-Unis et la France qu’elle partage bien selon certains témoignages.

Lisez   CBD à Lyon : top 5 des boutiques incontournables

Marie Jauffret Roustide : les thématiques clés de ses recherches

Les travaux de recherche de Roustide tournent généralement sinon essentiellement autour :

  • des genres et drogues ;
  • des migrations ;
  • de l’évaluation des salles se rapportant à la consommation à risque réduit ;
  • de l’analyse des polémiques ayant trait aux politiques de drogue (notamment les traitements de remplacement aux opiacés et la libéralisation des seringues) ;
  • de la connotation raciale de l’ensemble des politiques de drogue et l’impact des politiques de prohibition sur les passages des usagers de même que l’accès de ces derniers aux soins ;
  • de l’histoire de l’alerte des opioïdes dans les États-Unis et de l’épidémie du crack.

C’est d’ailleurs en raison de ces thématiques pour lesquelles elle a une certaine passion qu’une recherche à envergure internationale lui a été spécialement confiée.

En effet, Marie Jauffret a été chargée de la conduite d’un programme de recherche destiné à apprécier l’effet pluridimensionnel du social sur les mesures de réduction de l’ensemble des risques dans l’Amérique du Nord et en Europe. Ainsi, ses travaux devraient se charger d’étudier plus concrètement les pratiques d’ordre social des usagers ainsi que les réponses publiques qui ont été mises en œuvre.

marie jauffret roustide

Marie Jauffret Roustide : 3 de ses ouvrages clés

En dehors de ses citations estimées à près de 2050, Marie Jauffret Roustide est également auteure de plus de 200 ouvrages. Parmi ces dernières, il reste utile de mettre essentiellement l’accent sur Synthèse des principaux résultats de l’étude Crack en Île-de-France qu’elle a publié en mars 2021.

En plus de celle-là, la sociologue en question a pareillement édité l’effet du soutien financier sur la dépression chez les jeunes adultes pendant la pandémie du coronavirus en octobre 2022. Et c’est surtout sans oublier que c’est elle qui a servi Modération de l’association entre la perte de revenu liée à la COVID-19 et la dépression par la réception d’un soutien financier : Enquêtes transversales répétées auprès de jeunes adultes au Canada et en France (2020-2021) en janvier 2023.

Lisez   Investir dans le vin : est-ce que c’est rentable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *