Rachat de crédit immobilier : quelles sont les chances de l’obtenir ?

rachat de crédit immobilier

Les prêts permettent à leurs bénéficiaires de faire face financièrement aux différents défis qu’impose leur projet. En matière immobilière, il est aujourd’hui possible de racheter vos crédits par le biais d’un nouvel organisme financier dont le taux vous est plus avantageux. Ainsi, vous aurez à faire face à un seul remboursement qui évitera le stress. Cet article vous apporte toute la lumière sur un rachat de crédit immobilier, notamment les chances que vous avez de profiter d’un prêt immobilier auprès d’un établissement financier concurrent. Focus!

Rachat de crédit : qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de crédit est un procédé par lequel l’emprunteur ou débiteur d’un prêt sollicite une nouvelle institution financière afin de rembourser ses dettes auprès d’un ou plusieurs autres organismes de crédit. Cette demande intervient généralement dans les conditions où le client voulait profiter d’un meilleur taux d’intérêt ou procéder à un regroupement de crédit pour faire face à un seul échéancement.

En principe, ce n’est pas le retard ou le défaut de remboursement d’emprunt qui peut poser problème au débiteur devant un établissement financier. Aucun organisme de prêt ne peut s’opposer à un remboursement anticipé de crédit par son client emprunteur, car tout consommateur a le droit de faire un rachat de crédit. C’est une garantie que disposent les articles L313-47 et L313-25 du Code de la consommation. Ainsi, votre nouveau contrat d’emprunt permettra de solder votre ancien prêt.

Lisez   Alcor Trade Avis : un bot de trading à connaître

Rachat de crédit immobilier : qui peut le faire ?

Le rachat de crédit immobilier est une option qui permet de demander à un organisme financier concurrent de reprendre votre prêt immobilier auprès de votre banque créancière. Il peut s’agir d’un ou plusieurs prêts immobiliers que vous avez à rembourser, ce qui vous offre l’opportunité de jouir d’un nouveau taux d’intérêt plus attractif. Il s’agit d’une meilleure alternative pour les personnes ayant un taux d’emprunt immobilier élevé qui veulent profiter de la baisse des taux de crédit immobilier.

Votre nouvelle institution financière a pour mission dans un rachat de crédit immobilier de solder vos anciens prêts auprès des établissements de crédit initiaux pour vous permettre de faire face à un seul remboursement avec un taux plus bas. Toute personne physique ou morale capable peut procéder à un rachat de crédit immobilier, il suffit qu’elle remplisse les conditions idoines. L’organisme financier peut toutefois demander une indemnité de remboursement anticipé (IRA) à l’emprunteur.

Quand profiter d’un rachat de crédit immobilier ?

Pour savoir si votre ambition de racheter un prêt immobilier est intéressante, vous devez considérer quelques éléments clés.

La durée de remboursement restante : elle doit être supérieure à celle déjà écoulée ;

  • La durée de vie des crédits éligibles : elle doit être plus longue, puisque la majorité des intérêts est versée durant les premières années ;
  • Le montant du capital doit être supérieur ou égal à 50 000 euros ;
  • La planification de la négociation du crédit à racheter.

Le point le plus important dans une procédure de rachat de crédit prospère et profitable consiste à avoir une différence d’au moins 0,7 ou 1 point entre le taux pratiqué actuellement et le nouveau taux.

Lisez   Qu’y a-t-il à savoir sur les virements PayPal vers compte bancaire ?

rachat de crédit immobilier

Maximiser ses chances pour obtenir un rachat de crédit : ce qu’il faut faire

Les organismes de financement ont l’habitude d’étudier minutieusement les requêtes de rachat d’emprunt immobilier. Ils ont donc la facilité d’accepter les emprunteurs ayant :

  • Un statut solvable : leur mensualité est en dessous du tiers de leurs revenus du mois ;
  • Une garantie : cautionnement d’un tiers ou hypothèque ;
  • Un compte bancaire sain et une gestion efficiente de son budget.

Toute personne qui veut procéder à un rachat de crédit immobilier ne doit pas être dans le fichage de la banque de France (défaut de paiement, défaut de remboursement de crédit ou surendettement).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *